Les Rosés de l’été 2017

Les Rosés de l’été 2017

null

LES ACTUALITÉS DE L'ÉCRIN DU SOMMELIER

Le soleil estival arrive et les rosés aussi!

null

BAIN DE SOLEIL 2017

ÉLABORATION DU ROSÉ

Lorsque la vendange de raisins noirs arrive au chai, on procède à l’égrappage, séparation des baies (grains de raisin) de la rafle (partie ligneuse de la grappe). Les baies sont alors foulées. Elles éclatent et libèrent la pulpe, la peau, les pépins et le jus de raisin. Cet ensemble se nomme le moût. Le moût va alors macérer dans une cuve entre 2 h et 20 h à une température contrôlée allant de 16°C à 20°C.

Ainsi les pigments et les arômes contenus dans la pellicule du raisin se mélangent au reste. On presse alors le moût pour séparer la partie solide, le marc (peau, pépin) du jus que l’on met seul à fermenter à basse température (18 à 20°C) pour préserver au maximum les arômes. Contrairement au vin rouge, c’est cette courte macération pelliculaire qui donne sa couleur et ses arômes au vin rosé.
Une autre technique, appelée pressurage direct, consiste à presser directement les grappes entières ou éraflées et de mettre immédiatement le jus clair à fermenter.

null

Partager cet article