Premier Muscat

Premier Muscat

null

LES ACTUALITÉS DE L'ÉCRIN DU SOMMELIER

Un cadeau du Soleil au cœur de l’hiver. Premier Muscat de Rivesaltes de l’année mis en bouteilles dès la fin des vendanges le Muscat de Noël se déguste dès la fin novembre.

Il a la particularité d’offrir toute la fraîcheur et tous les arômes du raisin juste cueilli… Sa robe subtilement dorée, limpide aux reflets nacrés est une invitation au plaisir. Il se démarque par ses arômes d’agrumes, de fruits exotiques, pêches blanches, litchi, fleur d’oranger et de menthe fraîche.

null

UNE VRAIE GOURMANDISE

La fraîcheur et la douceur du Muscat de Noël permettent de nombreuses associations gastronomiques. Il accompagne délicieusement, vos apéritifs, foies gras, viandes blanches, etc.

Ses arômes intenses révèlent les fromages à pâtes persillées comme le Roquefort ou bien les fromages de Chèvre frais. Il entre en harmonie avec un sorbet à la mangue, un dessert au miel, une tarte au citron meringuée, une galette des rois briochée ou à la frangipane et bien sûr avec une bûche de Noël. On le dégustera frais (8° à 10°C)  pour des sensations magiques.

le Muscat de Noël, une mention particulière au sein de l’Appellation d’Origine Protégée Muscat de Rivesaltes

null

LE PREMIER MUSCAT DE L'ANNÉE

Vin Doux Naturel, produit par les vignerons du Roussillon, il est le Premier Muscat de l’année.

Elaboré à partir de deux cépages : Muscat d’Alexandrie et Muscat à Petits grains, il est obtenu par un processus rigoureux qui consiste à ajouter de l’alcool neutre d’origine vinique à 96% dans le moût en fermentation, dans une proportion de 5 à 10% du volume du moût. Cette opération appelée MUTAGE permet de suspendre l’action des levures avant qu’elles n’aient pu transformer tout le sucre en alcool.

C’est ainsi que le Muscat de Noël conserve une partie de la douceur naturelle contenue dans le fruit.

Depuis 1997, la mention Muscat de Noël est accordée au Muscat de Rivesaltes ;
Depuis 2006 au Muscat de Lunel ;
Et depuis 2007 au Muscat Saint Jean de Minervois.

Ses conditions de production et de commercialisation s’inscrivent dans le cadre de la législation des vins primeurs à AOP impliquant :

  • une mise en bouteilles à la propriété au plus tard le 1er décembre,
  • la dégustation des vins en bouteilles,
  • la mention du millésime ainsi que la mention « Muscat de Noël » sur l’étiquette

Partager cet article